Rénovation de logements

Cette activité a débuté en 2013 et vient diversifier les activités-supports d'insertion de notre structure.
Cette orientation permet :

  • de proposer une approche des métiers du bâtiment aux salariés en parcours
  • de proposer aux collectivités (communes, communautés de communes, Conseil Général, bailleurs sociaux...) la
REALISATION DE TRAVAUX D'INTERET COLLECTIF

par une structure d'insertion par l'activité économique.

Il s'agit de proposer des travaux de remise en état ou de rénovation des bâtiments à usage collectif : par exemple les parties communes des immeubles d'habitation, les écoles....Il peut s'agir aussi de la rénovation de logements individuels pour des personnes en situation de précarité.

Cette première phase s'effectue sur les interventions suivantes :

>INTERVENTION SUR LES SURFACES :

  • Nettoyer des surfaces
  • Boucher les trous d'un  mur, boucher une fissure, poser de la toile de verre, poser du papier peint
  • Appliquer les couches de peinture intermédiaires de finition
  • Poser des sols souples
  • Poser de la faïence sur de petites surfaces et rénover les joints d'un carrelage
>INTERVENTION SUR LES SANITAIRES :

  • Diagnostiquer une panne sur une installation
  • Changer ou réparer un robinet, réparer une fuite d'eau, changer ou réparer un joint
  • Déboucher des toilettes, une canalisation, remplacer un abattant
  • Retirer les moisissures autour d'une fenêtre ou dans une salle d'eau et assurer l'étancheité
  • Refaire les joints de silicone d'une salle de bains, d'une cuisine
>PETITES INTERVENTIONS SUR LES MENUISERIES :

  • Raboter une porte, changer les poignées
  • Remplacer le système de fermeture d'une porte
  • Réparer le mécanisme d'une porte (remplacement des charnières...)

 

La Convention Collective Nationale (CCN) des Ateliers et Chantiers d'Insertion (ACI) :

Les premiers accords entre les syndicats employeurs et syndicats salariés ont été signés en 2010. L'extension de la Convention Collective Nationale des ateliers et chantiers d'insertion a été décidée par arrêté du 31 octobre 2012. Elle porte le n°3016. Cet acte confirme la reconnaissance de notre secteur comme une solution à part entière et instaure l'ensemble des structures situées sur le territoire national. Il concerne les structures conventionnées par l'Etat au titre de l'article L 322-4-16-8 du Code du Travail, et qui ont pour activité "unique ou principale l'activité de chantier d'insertion".

Elle entérine le fait que le métier des ACI est "l'insertion sociale et professionnelle de personnes en difficultés vis-à-vis de l'emploi" et pas l'entretien d'espaces verts, la maçonnerie ou tout autre support à ce travail d'accompagnement des personnes.

 


Page précédente : Menuiserie - Atelier bois
Page suivante : Formations externes